Avenir et applications santé

Chers Crazy Goateurs et Goateuses, veuillez découvrir pourquoi, et comment, votre Crazy Goat et son Crazy Outil, peuvent certainement permettre de produire et conserver, ce qui semble être une médecine naturelle et VIVANTE !!!                              

Introduction:

Souvent et quand on croise un extra-terrestre dans son jardin, le premier réflexe qui suit est de se taire, de ne surtout rien dire, par crainte de passer définitivement pour un fou auprès de ses voisins.

Malheureusement et souvent bien plus tard, on s’aperçoit que si cette information avait circulé, avait été analysée par les gens nombreux qui étaient capables de la comprendre pour ensuite mieux la gérer, et finalement la maîtriser, alors la catastrophe finale, probablement eu été évitée.

Serge Gandy, le 01/09/2018

 

Voici la démarche, intellectuelle et personnelle, du mécanicien que je suis, guidée par le long, passionné et patient enseignement d’un Maître en biologie, mon ami Fred à qui je dois tout, et que je remercie pour vous tous, ici.

Si ce raisonnement comportait une erreur, je remercie par avance toute personne compétente en le domaine de bien vouloir m’en informer.

Car en fait, je ne suis que le mécanicien qui vient de pénétrer en cachette, dans les écuries de course d’endurance automobile contre le CANCER, et qui constate amusé, que les bolides sont équipés avec des roulettes de skate board et que les roues de compétition sont rangés sur l’étagère !!!

Alors, si vous aussi, vous souhaiter comprendre pourquoi et comment,

une petite bouteille blindée qui respecte la réglementation en vigueur,

une Crazy Goat, qui vous permet déjà aujourd’hui de fabriquer gratuitement et à vie, l’alcool le plus taxé de France, vous permettant ainsi de pouvoir faire la fête sans vous faire mal, ni au foie, ni à la tête, ni même au permis et encore moins au porte monnaie, risque en plus très surement de vous soigner de tous les maux, en produisant et conservant ce qui semble bien être une médecine efficace !

Laissez vous donc tenter par les délices d’une légère, mais néanmoins distrayante transpiration du bulbe rachidien, en dégustant par petites touches, le fruit de cette création par 2 nuits de folle pleine lune et sous stupéfiant, que voici.

PS 1: Avant de faire peur à tout le monde, le stupéfiant qui m’a extra-volté n’est rien d’autre qu’un peu de caféine fermentée (sous pression légère) dans une délicieuse et extraordinaire bière titrant 12.5 % et que je vous conseille, la ROCOCO  de la Brasserie du Galibier, si vous supportez le café !

En effet, ma tolérance à cette drogue pourtant légale, est certainement proche du zéro, car la gentille bibine de compétition que je ramenais comme un trésor de mon pèlerinage annuel, d’une semaine au salon international du 4×4 de  Valloire et sans me rendre compte qu’elle contenait du café, aura fait basculer ma vie !

PS 2: Pour ceux qui n’auraient pas compris mon verbe, cela veut dire que je vais essayer de vous la faire le plus soft possible, mais que ça déchire un peu des neurones quand même, surtout si l’on n’est pas trop habitué à la biologie. La BD « Un jour la vie », ça vous rappelle quelques souvenirs?

Mais, No Stress!  Tout le monde y arrive, c’est juste que cela prend un peu plus de temps pour certain. Et vous n’êtes pas obligé de tout absorber d’un coup, moi j’ai mis 2 ans !

PS 3: Âmes sensibles, veuillez par avance bien vouloir excuser les quelques excès de langage qui pourront suivre, et produits ici, bien plus dans un but pédagogique que dans un esprit de vulgarité.

PS 4: Ruse du papy, pour bien comprendre, il faut lire doucement, bien respecter la ponctuation mise en place pour vous aider, avec une pose à chaque virgules, idéalement lire l’anglais pour comprendre le sens des parutions dans la langue de Shakespeare ou encore avoir une fenêtre du traducteur de Google ouverte en permanence, à coté.

PS 5: Si vous êtes déjà chef de clinique de cancérologie ou chercheur chez SANOFI, ne perdez pas trop de temps avec le bla bla pédagogique, sauf à vouloir corriger et/ou compléter mon devoir, ce qui me ferait bien sur, un immense plaisir.

PS 6: Si vous êtes pressés, le pdf de fond de page vous permettra de rapidement aller à l’essentiel.

Vous êtes prêts, les autres ?  Vous êtes tous bien concentrés  ?

 

 

Alors c’est parti !

La nature regorge de bienfaits, et bon nombre de flavonoïdes sont naturellement présents dans les plantes, légumes ou autres.

https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/nutrition-flavonoide-15856/

PS 7: Pour se repérer un peu, et quand on fait de la biologie pour les nuls comme moi, ces noms barbares en « ..oïde » sont aussi tous des « ..ine »

Les « ..ine » les plus connus sont la morphine (pavot) ou la cocaïne (coca) voir l’héroïne (pavot), mais il y aussi la curcumine (curcuma), la bromélaine (ananas), l’apigénine (camomille), la nicotine (tabac) etc…..

 

La difficulté pour pouvoir en bénéficier, est de les introduire efficacement et actifs dans notre corps.

On parle alors d’obtenir une bonne biodisponibilité des principes actifs.

http://www.chups.jussieu.fr/polys/pharmaco/poly/cinetique.html

 

A titre d’exemple, voici ce qui se passe avec le curcuma.

https://www.julienvenesson.fr/pourquoi-le-curcuma-ne-marche-pas/

J’aime bien aussi cette explication:

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fetudes.santelongevite.com%2Fdossier-curcuma-remede-siecle%2F%3Fpromocode%3DPCINU8D9%26utm_source%3DTaboola%26utm_medium%3DNative%26utm_campaign%3DPCINU8D9-CIN-TAB-FR-M-CUR-Multipage-CUR012-GEOTargeting&h=AT2U_tqEhr89WwF5g6YFXuu-c4lSyUsDgpCzNs078t8w1cNktPfqHp9WKUPwwvqAFqJNE2U62F9OO0vOko-LRPtbNwI5P3YCuejh61nRF94DLR00icajd3StlAXgACWE4cdvbw

 

PS 8: Note de l’auteur,

Et là, je souris à chaque fois tendrement, en me rappelant la surprise de Madame face à une gâterie qui avait changé de saveur, 3 jours seulement après le début d’une Crazy cure Vitalité; ce qui correspondait au total à seulement 2 grammes en 3 jours de curcuma ‘Made in Carrefour’ dans mon petit corps.

Et, je reste ému en constatant que je n’ai depuis, jamais regretté d’avoir mis le lendemain, les tubes de Voltarène à la poubelle !

(Les spécialistes, hommes et femmes de l’art, apprécieront….)

 

Ces substances actives donc, les flavones, sont fortement accrochées à une grosse molécule de sucre et on parle de partie aglycone.     https://fr.wikipedia.org/wiki/Aglycone

(Imaginez que l’aglycone est la minuscule bille du stylo à bille et que la grosse molécule de sucre est le stylo complet)

 

Extraire ou libérer la partie aglycone est nécessaire pour la rendre absorbable par l’organisme car la molécule de sucre à laquelle elle est solidement menottée, est bien trop grosse pour être prise en charge par le réseau sanguin et aussi, par la cellule nécessiteuse qui en aurait besoin.

 

Cette extraction souvent réalisée avec l’aide de solvants, ou macération dans de l’alcool, de l’eau bouillante à gros bouillon (décoction) ou encore distillation, est une opération délicate qui peut se traduire par la destruction du ou des principes actifs.

La conservation qui va en suivant pose encore d’énormes problèmes et les substances les plus fragiles sont souvent détruites ou amoindries avant d’avoir pu exercer la moindre action.

https://www.superprof.fr/ressources/physique-chimie/cours-5/2nde-5/decoction-maceration-infusion.html

 

En cas d’ingestion, la substance active maintenant extraite, devra encore pouvoir traverser une barrière que l’on appelle barrière intestinale, pour pénétrer dans le sang.

Celle-ci agit comme une passoire avec des trous suffisamment petits pour empêcher les méchants virus de passer dans le sang, et suffisamment grands pour que les bons nutriments puissent traverser.  (Imaginez la bille du stylo pouvant traverser la passoire et le corps du stylo restant à l’intérieur avec les spaghettis)

L’absorption intestinale n’est pas la seule voie possible, Il y a aussi des barrières pulmonaire, cutanée, sublinguale, rectale etc..

Mais, l’absorption sublinguale est cependant l’une des plus efficaces et il semblerait que la passoire que l’on a sous la langue soit celle qui présente les trous les plus gros pour permettre d’envoyer directement dans le sang, les molécules les plus grosses.

https://www.etre-nature.fr/imgfck/100/File/HOMEOGUM_Biodisponibilite_Le_cote_scientifique.pdf)

La subite sensation d’ivresse lors de la consommation de Chèvre, (si subtilement décrite sur ce site, quand je vous explique tous les bienfaits de l’Orgasme Gustatif), en est l’illustration parfaite et nous permet de bien comprendre l’incroyable efficacité de l’absorption sublinguale avec une substance active dont l’effet est bien connu, l’alcool !

On comprend facilement alors, que l’on puisse obtenir par cette voie, une efficacité comparable pour l’absorption d’autres principes actifs.

 

Par ailleurs,

L’encapsulage des substances actives semble être une avancée majeure dans le traitement du cancer.

https://www.omicsonline.org/open-access/pharmaceutical-nanocarriers-liposomes-and-micelles-in-cancer-therapy-2157-7439-1000e138.php?aid=72777

Et certains n’hésitent pas à parler de « curcumine la plus puissante du monde » parce que, encapsulée par un procédé breveté, à l’intérieur de grosses molécules d’acides gras.

https://etudes.cellinnov.com/lettre/nouvelle-revelation-curcumine-12/

 

Nous constatons aussi, que ces deux flavonoïdes, la curcumine du curcuma et l’apigénine de la camomille, semblent être de puissantes molécules anticancer.

http://docnum.univ-lorraine.fr/public/SCDPHA_T_2010_HOMBOURGER_CHRISTELLE.pdf

et

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2809371/?report=classic

 

PS 9 : Mais alors ? Boire une tisane à la camomille ne semble pas guérir les femmes du cancer du sein ou alors ?  J’ai zappé les infos ???

Que nenni !

Vous aurez bien sur compris, que la traditionnelle décoction de fleurs de camomille, dans un casserole d’eau bouillante, n’est pas suffisante pour extraire la fameuse aglycone apigénine et que celle ci, bien que parfaitement présente dans la tisane, ne rentrera pas dans votre corps et terminera sa vie, soit contre un arbre ou encore au fond de la cuvette des WC.

Cette étude « camomille cancer killer » nous informe cependant, quelques pages avant la fin, que d’autres études ont prouvées l’extraction possible de l’aglycone apigénine par fermentation.

Un autre cas d’étude de fermentation anaérobie d’une plante anti cancer semble même nous indiquer que la pression augmenterait le rendement d’extraction fermentaire.

(Codonopsis lanceolata ) https://pubs.acs.org/doi/ipdf/10.1021/jf903493b

Voila qui est en corrélation avec ce que l’on sait déjà du café.

http://www.percolateuracafe.com/guides/

D’autres publications nous montrent encore, que la fermentation est un moyen élégant et efficace, pour l’extraction de nombreux composés bénéfiques pour la santé, tels que les caroténoïdes, les polyphénols, les flavonoïdes et les glucosinolates.

http://www.mdpi.com/2304-8158/5/4/75/htm

PS 10: Oui je sais, vous allez bientôt me dire que vous avez compris pour le café mais que pour le reste vous avez déjà décroché, à cause de la violence de ces noms barbares. Mais accrochez vous encore un peu, on y est presque, et il parait que c’est tout bon pour combattre l’Alzheimer.

Donc on y retourne, et on s’aperçoit aussi, que l’extraction par fermentation semblerait même supérieure aux procédés classiques.

http://www.mdpi.com/1422-0067/15/11/19369/htm

 

PS 11: Je vous laisse maintenant apprécier ce qui pourrait se passer pour une extraction fermentaire sous pression.

 

L’utilisation d’une souche fermentaire probiotique et symbiotique comme un Kéfir ou un Kombucha, qui contiennent tous les deux, un nombre impressionnant de levures et bonnes bactéries, (qui ressemblent étrangement à celles utilisées dans les études précitées) semble donc tout indiquée pour extraire efficacement ces merveilles que nous offre dame nature.

 

Faisons donc connaissance avec le kombucha.

 

PS 11: Mes plus grands remerciements à l’auteur de ce dessin que j’ai un peu dénaturé (Volvic)

 

L’état de la recherche sur le Kombucha est exprimé ici.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/24192111/

Ou encore ici,

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/1541-4337.12073

ou aussi ici,

http://www.gaiaresearch.co.za/kombucha.html

Et tous parlent d’effets bénéfiques…, même contre le cancer.

Liens moins techniques et en français,

https://www.mr-plantes.com/2016/01/kombucha-champignon-de-longue-vie/

http://www.cfaitmaison.com/kombucha/kombucha-sante.html

Nous avons donc avec le kombucha, un outil d’extraction des flavonoïdes à priori sympathique et qui produit des polymères.

PS 12: Le polymère, c’est comme un plastique végétal à base de papier, du cellulose super résistant une fois séché, un vrai cuir végétal, résistant au point que certains en fabriquent même des vêtements, ou des chaussures, qui se ramollissent sous la pluie et que l’on ne peut donc, pas laver… lol !

http://culture-kombucha.blogspot.com/2014/02/vetements-en-kombucha.html

 

Cette production de polymère (appelé aussi Kefiran) que l’on retrouve dans les fermentations symbiotiques, fait grossir le grain du kéfir et/ou se reformer un disque en surface qui va épaissir ensuite pour le kombucha.

La fonction de ce disque, qui se fabrique tout seul, semble être de protéger la symbiose vivant en dessous, à la fois des moustiques et des crottes de moineaux, mais aussi de l’oxygène de l’air.

Dans une enceinte anaérobie (une Crazy Goat) il n’y a pas d’oxygène, ni de moustiques, et encore moins de volatiles, et le polymère semble se former sous la forme de nano capsules.

PS 13: Je ne retrouve d’ailleurs jamais de disque de Kefiran quand je démonte une Kombu Goat, ou au pire celui ci est microscopique. Il semble cependant possible d’en produire beaucoup en modifiant la souche fermentaire et de l’obtenir sous une forme visqueuse toute indiquée à recevoir quelques particules d’oxyde de titane ou d’autre chose, pour Crazy produire de la « Crazy probiotic solar cream » aux propriétés des plus prometteuses.

 

Je ne retrouve donc pas de SCOBY  dans une goat vide et pourtant, je peux recréer ce disque protecteur dans un bocal de thé sucré si je rajoute une giclette de « Crazy Kombucha », que ce soit à la pomme ou au thé, dans le bocal et avant de le couvrir pour 15 jours, avec une chaussette !

photo : élevage de Crazy bébés Kombucha

Comme la symbiose semble se conserver, production de polymères forcement, et aussi dans une Goat, il y aura.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9781855736733500175

et, avec quelques images:

https://books.google.fr/books?id=Y4RgCgAAQBAJ&pg=PA457&lpg=PA457&dq=fabrication+nano+capsules+de+polymere+par+fermentation&source=bl&ots=quEeBBUOyy&sig=SF9wxMKsBLM2jMMid2xjjU2Y_Co&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwin6fysysvcAhULmrQKHYJ3D0UQ6AEwBXoECAIQAQ#v=onepage&q=fabrication%20nano%20capsules%20de%20polymere%20par%20fermentation&f=false

 

Ces polymères envelopperaient donc les cellules bactériennes dans une capsule de biofilm  (Exopolysaccharides capsulaire CPS)

En général, les polysaccharides microbiens sont des polysaccharides extracellulaires associée à la surface de la cellule et souvent liée de manière covalente sous la forme de capsules, ou sécrété dans l’environnement sous la forme de boue. Ils sont référés sous forme d’exopolysaccharides capsulaires (CPS) ou d’exopolysaccharides visqueuses (EPS),

 

PS 14: Pour ceux qui seraient impressionnés par cette langue de ouf, il faut comprendre que, en général, le polymère produit va se mettre autour des substances maintenant extraites, pour les envelopper dans un tout microscopique cocon, un peu comme si on plaçait une olive dans un préservatif et que l’on fasse un nœud.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S014181301631234X

En passant, voici ce qu’il faut savoir des Exopolysaccharides ( ces fameux préservatifs) dans la nourriture fermentée.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780128023099000030

(Traduction Google du résumé /Ce chapitre donne un aperçu des avantages pour la santé des exopolysaccharides (EPS) dans les aliments fermentés. Les EPS microbiens contenus dans ces aliments fermentés ont suscité un grand intérêt en raison de leur potentiel d’amélioration de la saveur, de la rhéologie et de la texture des aliments fermentés. En outre, ils sont reconnus pour leurs propriétés thérapeutiques, telles que les antioxydants, les hypocholestérolémiants, les antidiabétiques, les anticancéreux et les immunomodulateurs. Ces propriétés en font un ingrédient bioactif indispensable dans les aliments diététiques.)

 

 

Encore une fois, ces appréciations semblent fort sympathiques et l’on constate avec délice que la fermentation symbiotique dans une Crazy Goat est à priori capable d’extraire des substances actives sans les détruire tout en restant dans le domaine de l’ultra simple et du vivant, pour produire naturellement ce que la médecine et/ou la cosmétique moderne arrive au mieux à approcher, en encapsulant des substances actives à l’aide de technologies qui elles, n’ont rien de naturel.

Lorsque l’on effectue une fermentation dans une Crazy Goat, nous remarquerons tout d’abord, l’absence totale d’énergie mise en oeuvre (si ce n’est un serrage énergique à l’aide du crazy outil) que ce soit, pour la fabrication, ou la conservation, dès lors que l’on installe une matière fermentable dans cette Crazy fiole magique, réutilisable à vie.

Le bonus d’une Crazy Fermentation, sera bien sur la conservation du vivant, qui se retrouve à l’abris de tout dans sa Goat, et cette conservation est obtenue naturellement et sans conservateurs.

Cette étude nous laisse d’ailleurs espérer une durée de vie quasi illimitée dans un récipient étanche (Crazy Goat).

En effet, la pression de CO2  induite par la fermentation semble neutraliser et inhiber toute activité bactériologique. . http://www.afinitica.com/arnews/sites/default/files/techdocs/Hi%20P%20Liquid%20CO2.pdf

PS 15: Une application pratique de cette découverte est la pascalisation des jus de fruit. 5000 bars de pression appliqués pendant quelques minutes à un jus de fruit non pasteurisé permettent ensuite de le conserver plusieurs semaines au frais en ayant conservé plus de vitamines qu’une traditionnelle stérilisation.   http://www.pascalisation.com/fra/questions.htm

Voilà donc du même coup élucidé, pourquoi, un simple jus de pomme fermenté dans une Crazy Goat se conserve miraculeusement intact au minimum 3 ans, sans frigo ni conservateur, y compris entre plusieurs utilisations.

Pour ce qui est de la conservation des vitamines, ce qui me semble un minimum requis, n’oublions pas que la fermentation se charge aussi d’en produire quelques unes. (voir kombucha).

Il y en a donc régulièrement bien plus après la fermentation qu’avant. (jusqu’à 20 fois plus de vitamine C dans la choucroute que dans le chou d’origine, par exemple )

La cerise sur le gâteau sera que la fermentation semble détruire aussi la quasi-totalité des mycotoxines, résidus de pesticides et neutralise très probablement aussi, les métaux lourds.

http://aem.asm.org/content/82/20/6204.full.pdf+html?sid=4fe3a158-8ee4-47fc-8f63-239dfce37bc1

PS 16: Un peu comme si la fermentation cassait les grosses molécules de pesticides résiduels en éléments simples, bien plus petits, et devenus inoffensifs.

Et aussi comme si la fermentation se débrouillait pour accrocher toutes les molécules de métaux lourds ensemble pour en faire une grosse boule, qui deviendra alors trop grosse, ne pourra plus passer la barrière intestinale et sera donc chassée de votre corps et éliminée par les voies naturelles.

 

La Crazy Goat laverait donc plus bio que bio ?

 

PS 17: Le Gaulois que je suis ne résiste à pas à faire un clin d’oeil à mon enfance et s’esclaffe:

Faudrait quand même pas que ma Crazy Goat se mute en Crazy Mère Denis  ! lol

 

Mais alors,

Maintenant que l’on a compris pourquoi et comment ce miraculeux travail fermentaire symbiotique permettait la mise à disposition pour notre organisme des plus intimes substances que la nature nous offre si généreusement, il n’y a plus qu’à bien choisir les substances !

 

Car si on résume,

Quand on utilise une souche fermentaire à base de Kéfir ou de Kombucha dans une Crazy Goat, pour fermenter du curcuma ou 4 sachets de Camomille dans un peu de jus de pomme ou de thé sucré, il semblerait que:

-Cette fermentation symbiotique maîtrisée  et stabilisée à son optimum par la pression permette d’accroître la biodisponibilité de nombreux alcaloïdes végétaux ayant du mal à passer la barrière intestinale.

-La forme galénique en mousse gélifiée permette de stabiliser ces molécules sous leur forme active car elles seraient rendues directement assimilables et efficaces par la fermentation.

-Les alcaloïdes du gingembre et du curcuma par exemple, soient pris en charge par les polymères produits par la souche ( kefiran) et soient vectorisés dans l’organisme dans des nanocapsules de cellulose.

-Dans cette conformation, les alcaloïdes ayant des actions bénéfiques sur le système immunitaire semblent être protégés de l’oxydation et associés à des enzymes et à des probiotiques.

-Ainsi la quintessence du végétal mise en forme par cette fermentation semble se  retrouver dans le sang pour pénétrer et agir à l’intérieur des cellules afin d’y assurer son rôle protecteur.

L’action anti-inflammatoire du curcuma par exemple semble être ainsi décuplée …

Qu’en sera t’il de son action anti-cancer ?

Tout le monde aimerait bien le savoir, non ?

 

Mais vu qu’à cette heure, on semble me refuser l’espoir d’un véritable essais clinique, nous n’en saurons probablement jamais rien, à moins que:

Si vous êtes plusieurs à vous sentir joueurs et suffisamment informés pour tenter, en parfaite autonomie, une Crazy expérience,

Et que tous guérissent?

PS 18 : Pas seulement du cancer qui reste un cas extrême, il y a aussi bien d’autres maux à traiter.

 

Au bout d’un moment ça devrait finir par se savoir, non ?

 

Si bien sur, et ce que je vous souhaite, vous êtes déjà Crazy Goateur et n’avez pas le cancer.

Peut être serez vous tenté alors,

d’utiliser votre magnifique Crazy Outil pour tranquillement et très facilement à la maison,

vous fabriquer en quelques jours, la Crazy qui donne de gros muscles, ou un gros zizi et aussi par la Crazy qui glisse pour s’en servir sans produits chimique sur votre petit corps, à moins que vous ne choisissiez celle qui fait maigrir ?

Préférerez vous celle qui endort paisiblement, voir celle qui vous tue ou encore celle qui vous fait planer sans fumée ou celle qui enlève la fatigue?

Apprécierez-vous celle qui fait courir plus vite et pédaler plus fort ou encore celle qui permet de mieux voir la nuit?

Aurez vous besoin de celle qui dessoûle plus vite, de celle qui enlève les eczémas et les mycoses, ou de celle qui s’occupe à merveille de votre intimité ?

Fumeur, savez vous que j’ai aussi au catalogue la Crazy qui vous donne l’impression d’avoir de nouveau, des poumons tous neufs ?

Etes vous concernés par des douleurs articulaires, des tendinites, voir une rage de dents ? Chiche que la Crazy solution existe déjà ?

Vegan, savez-vous que la fermentation de céréales et de légumineux vous procure 38 % d’acides aminés ( protéines, parfaitement et très rapidement assimilables) et que votre carence en fer sera probablement réglée par quelques pastilles de spiruline Crazy fermentée.

Serez vous être assez joueurs pour oser tenter celle qui rend plus vif et concentré votre noble et Gaulois bulbe rachidien ou par celle qui fera de vous le leader que vous avez toujours voulu être ?

Aurez vous besoin de la Crazy qui pique pas, pour traiter un coup de soleil, une brûlure, ou encore désinfecter durablement de vilaines griffures sur votre corps, du vélo tombé, ou simplement réparer vos mains, gercées ?

Car, si vous les voulez, et que vous les comprenez,  toutes ces Crazy recettes existent déjà et sont, vous l’avez compris, de votre Crazy outil, déjà accessibles…

PS 19: Si vous êtes naturopathe confirmé, il n’y a pas de problème à déjà commencer et inventer vos propres recettes, mais si vous ne connaissez rien encore, aux magnifiques et parfois dangereuses propriétés du végétal qui nous entoure, je vous suggère d’attendre encore quelques jours, pour et à minima, recueillir mes impressions sur les recettes à paraître tout prochainement sur mon site.

 

Car, et en plus de nombreux essais déjà validés dans plusieurs domaines, il est un créneau qui me motive tout particulièrement et…….

Pour ce qui est de la santé à venir de ma p’tite mère, Mamie Nicole, 71 ans et deuxième « Crazy Cancer Killer Testeuse » de l’histoire, je suis aujourd’hui bien moins inquiet !

Pour faire plus ample connaissance avec la génitrice, qui enfantait il y a 53 ans, le magnifique corps d’athlète qui n’est rien d’autre qu’un splendide écrin pour l’énorme diamant qu’est mon cerveau ( lol, j’avais trop envie de l’écrire !)

Mamie Nicole était admise donc, le 26/01/2018 aux urgences de l’hôpital local, pour y subir une première (anesthésiée) puis quelques heures plus tard, une deuxième ponction ( déjà beaucoup moins anesthésiée), destinée à la soulager de la pleurésie dont elle souffrait maintenant, car cette vilaine Mamie n’avait pas voulu accepter de chimio pour tenter de guérir le cancer du sein qui la rongeait doucement depuis 5 ans, et qu’elle avait soigneusement caché à ses petits enfants…

Mais, à sa décharge, la mise en terre de 3 amies proches, sensiblement du même âge et toutes terrassées dans l’année, voir en 2 ans maxi pour l’une d’entre elles, par divers cancers et pourtant traitées par chimio, ne l’aura pas spécialement encouragée.

Alors elle souffrait ce jour, couverte d’un drap dans ce lit bien trop ferme et froid du bloc opératoire, et quand elle fit connaissance avec l’équipe, en apparence moins sympa, de l’après midi, pour prélever le deuxième bocal d’un bon litre, elle osa certainement pour se rassurer :

Faites ça bien, hein ? Ma mère a fait 105 ans, et j’ai bien l’intention de faire mieux alors je compte sur vous hein ?

Et là, celui qui paraissait le plus méchant et absent, se retourna très calmement et lui dit simplement avec ce regard si pénétrant qui annonce le verdict de l’homme de l’art:
Non Madame,
deux mois seront déjà un miracle et il vous faut penser dès maintenant à prendre vos dispositions et avertir votre famille.

Elle le fit, quand un repas de famille nous réunissait 2 jours plus tard.
Car cette fois ci, impossible de le cacher, sa fatigue, sa toux, sa douleur visible ne lui permettait plus de nous faire croire que tout allait bien.

Elle nous informa donc et cela lui permis de repartir avec la Crazy camomille, dont j’appréciais le goût et testais l’effet booster de testostérone sur le mâle Gaulois mais vieillissant que je suis, et que j’avais aussi, par bonne fortune, dans ma glacière, pour offrir le trou savoyard à la famille avec de nouvelles recettes.

Je complétais par l’envoi d’une Crazy Vitalité par la poste le lendemain puis lui déposais un bocal de kombucha le 7/02 et lui demandais de le cultiver et d’en boire 8 à 15 cl par jour, en plus de ses 2 bonnes giclettes matinales.

La deuxième ponction en une fois seulement, eu lieu le 06/03 pour 1,5 l puis une troisième le 04/04 pour 0,8 litres.

Un anniversaire nous réunissait encore et presque tristement le 11/03 pour repartir de cette belle journée avec une lueur d’espoir.

Mamy n’allait pas si mal que ça, voir même bien mieux que pour le casse croûte familial précédent, et la grande promenade digestive de rigueur me permis entre autre de me rendre compte que Mamy, en pleine côte, et après 50 mn de marche, avançait finalement plus vite que le chien !

Et que pour continuer à discuter avec elle, il me fallait forcer le pas au point de transformer cette paisible promenade printanière en un effort presque sudatoire m’obligeant à profiter du tee shirt de secours, que je garde toujours dans ma voiture, pour en changer à l’arrivée.

Donc ce jour, et après un excellent repas, la promenade digestive fut rude, surtout pour le chien !

Ayant probablement constaté aussi que la Mamy mourante semblait finalement plus coriace que prévu, car allant de mieux en mieux quelques 3 mois et demi après l’annonce d’une fin annoncée pourtant rapide et certaine, son médecin arrive le 10/04 à lui faire accepter une chimio nouvelle et toute gentille à seulement 2867 € la boîte de 21 cachets à prendre sur 3 semaines, puis une semaine d’arrêt et on repart pour une autre boîte et ainsi de suite pendant une durée prescrite de 6 mois.

Ceci déclencha une analyse un mois plus tard, le 11/05 qui montrait un traceur cancéreux à hauteur de 183.
Ces résultats jugés favorables lui permirent d’être hospitalisée en suivant le 16/05 et un habile chirurgien lui recolla la plèvre ( Il me semble avoir compris 2 incisions entre les côtes, un bon nettoyage des 2 peaux, un coup de papier verre ou scotch Britt , on plaque en aspirant, et si ça marche, ça colle, un peu comme une rustine sur une chambre à air crevée ou 2 SCOBY que l’on remets dans un bocal et qui se recollent aussi, si bien préalablement nettoyés)

Alors ça a marché👍

Les analyses en suivant montrent un traceur à 70 le 18/06 puis 45 le 21/07 et enfin 38,7 le 8/08.

Comme j’ai compris, un traceur en dessous les 22 ou 26 montrerait une rémission complète mais comme je ne suis pas médecin, ces valeurs et informations sont à vérifier.

Alors la vraie question est:
Quel était le niveau du traceur avant la prise de chimio et idéalement au lendemain de la première ponction, soit vous l’avez compris, juste avant la première giclette de Crazy camomille ?
Quelles sont les probabilités de tenir et d’aller de mieux en mieux, 3 mois et demi durant sans aucun traitement quand on sort des urgences de l’hôpital avec un cancer récidiviste et une pleurésie soulagée une première fois?

Si l’homme de l’art perçoit cette question et souhaite éclairer ma lanterne, je lui serais reconnaissant.

 

 

Mais pour l’instant, et si vous êtes toujours attentifs et motivés, faisons encore connaissance avec le jus de pomme!

12/2017

La Crazy Goat : ou comment cultiver ses probiotiques à la maison ….

Certains, nombreux, connaissent déjà le Kombucha ou le kéfir  , boissons naturellement fermentés et gavées de probiotiques et à qui l’on attribue d’intéressantes propriétés thérapeutiques depuis quelques milliers d’années.

La chèvre de Savoie est une fermentation permettant de conserver naturellement du jus de fruit sur une très longue durée sans conservateurs.

Le processus ne demande aucune énergie et s’effectue tout seul.

La chèvre de Savoie permet de restructurer le système digestif en apportant des probiotiques mais également des prébiotiques contenus dans la crazy recharge et des molécules de type Alicament issues du jus de pomme.

Ces constituants sont préservés et optimisés par la fermentation permettant d’obtenir la chèvre.

Une chèvre de Savoie contient comme molécules alicaments:

1/ Des fibres:

La pectine est un type de fibres dites solubles.

Elle possède la propriété de former un gel, ce qui confère en partie leur texture aux confitures et aux gelées de fruits.

Elle représente environ la moitié de la quantité totale de fibres contenues dans la pomme, surtout dans la pelure (une pomme contient environ 1 g de pectine).

Par leur capacité de former un gel, les fibres solubles pourraient lier, en partie, le sucre et le cholestérol dans l’intestin et en réduire ainsi l’absorption.

2/ Des polyphénols:

Ceux de la pomme ont démontré des effets bénéfiques sur le cholestérol sanguin et une diminution des lésions dans les vaisseaux sanguins des animaux.

Au cours d’une étude chez l’humain, la consommation quotidienne pendant 12 semaines de capsules de polyphénols (600 mg) extraits des pommes a diminué le cholestérol LDL et le gras viscéral.

Une pomme fraîche contient environ 200 mg de polyphénols, une Crazy Goat en contient presque 2g soit dix fois plus.

L’assimilation en est améliorée du fait de la mousse sublinguale.

3/ De la quercétine:

C’est un puissant antioxydant et elle aurait un potentiel de protection autant contre le cancer que contre les maladies cardiovasculaires.

Selon les chercheurs, la quercétine contribuerait grandement à l’effet protecteur de la pomme contre le cancer du poumon.

Les procyanidines, l’épicatéchine et la catéchine, ont été associées à une diminution de l’oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL) et les procyanidines, à la prévention du développement des cellules cancéreuses.

La Crazy goat conserve ces propriétés sans conservateur et protège ce miracle de la nature de l’oxydation.

4/ Des antioxydants:

La pomme contient une grande variété d’antioxydants qui sont reconnus pour prévenir l’oxydation de l’ADN et la prolifération des cellules cancéreuses, pour réduire les taux de cholestérol sanguin et pour améliorer les fonctions respiratoires.

La pomme renferme notamment des flavonoïdes, comme la quercétine, les procyanidines, la catéchine et l’épicatéchine, ainsi que d’autres composés phénoliques, par exemple l’acide chlorogénique.

Ces antioxydants sont très fragiles et bien mieux protégés dans une Crazy Goat que dans n’importe quel autre conditionnement …

La Goat est vivante et ses bonnes levures produisent des vitamines et des enzymes qui facilitent la digestion et l’épuration du foie mais aussi l’assimilation des molécules citées plus haut.

La Goat repeuple en outre le tube digestif en levures commensales, évitant les troubles liés à la prise d’antibiotiques en stimulant et repeuplant la flore intestinale responsable du bon fonctionnent de notre système digestif.

La Crazy Goat à l’instar d’une Kombucha ou d’un kéfir est vivante et vivifiante.

Elle est peuplée de milliard de levures revivifiables  et qui vont se multiplier dans votre système digestif pour agir contre Helicobacter pylori, responsable en partie des ulcères et crampes d’estomac, mais aussi contre les bactéries induisant un métabolisme putréfactif…

La Crazy Goat …. ou comment cultiver ses probiotiques à la maison !!!!

La Crazy Goat permet de cultiver des probiotiques dans les meilleures conditions possibles, sous forme de chèvre mais aussi sous forme de Kéfir ou de Kombucha …

Il est ainsi facile de repeupler son intestin de bonnes bactéries commensales qui évitent les dysfonctionnements intestinaux, les allergies , la maladie de Crohn et les rectocolite hémorragiques mais également l’intolérance au gluten, les ballonnements, les pesanteurs, les lourdeurs intestinale, et les flatulences…

Vous pouvez donc envisager de nettoyer votre système immunitaire en boostant votre deuxième cerveau, qui n’est autre que votre intestin grêle, grâce à la Crazy Goat qui conserve les antioxydants.

Vous pouvez aussi grâce à la Crazy Kombucha détoxifiante,  au Crazy kéfir revigorant,  et à la Crazy Beer qui respecte votre foie, nettoyer vos émonctoires (votre foie, vos reins, votre peaux) afin de recouvrer une santé optimale et une joie de vivre naturelle.

En induisant la production de sérotonine dans votre propre intestin pour lutter contre le burn out et la dépression, en boostant votre système immunitaire grâce aux adaptogenes , flavonoides, enzymes, fibres prebiotiques indispensables aux développement des probiotiques vivants apportés par ces breuvages de jouvence, toute une armée de bonne levures vivantes et naturelles veille désormais sur vous et votre santé recouvrée.

 

Faites du bien à votre corps, devenez Crazy Goateur!!!

 

Pour ceux qui veulent aller plus loin…

Ce récipient sous pression haute performances, démontable et réutilisable permet de très intéressantes applications dans le domaine du conditionnement sous pression.

Tout d’abord, la pression réglementairement acceptable par ce récipient, bien supérieure à celle de la norme aérosol, permet un remplissage augmenté de 30 à 50 % tout en permettant une vidange totale du produit conditionné.

La granulométrie acceptable est de plus d’un millimètre en standard , alors que l’on est proche de zéro en technologie aérosol.

Vous découvrirez quelques applications basiques sur la vidéo : https://youtu.be/PBJnV_Geklg

Au-delà de ces exemples d’utilisation qui sont d’une émouvante simplicité, et en révisant quelques cours de biologie, on comprendra qu’une pression de service possible de plus de 20 bars ouvre le champs des fermentations anaérobies possible, avec une multitude de produits.

Ceci apporte d’énormes avantages de biodisponibilité et de stabilité bactériologique dans les domaines Agroalimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques, etc.

Quand ce récipient est utilisé comme bio fermenteur, et quelque soit la souche utilisée,

-Il n’y a aucune énergie mise en œuvre dans le processus de fabrication, le propulseur est produit par la fermentation qui assure aussi la conservation, et il devient possible de conditionner et préserver d’intéressants produits tout en ayant un minimum de structure, ce qui est bien sur idéal en pleine forêt amazonienne.

-On peut ainsi facilement conditionner, préserver, transporter, conserver et distribuer  des produits frais et vivants , qui restent vivants, pour des durées de  plusieurs années entre 2 utilisations, sans chaine de froid, ni énergie, ni additifs, ni conservateurs….

-On obtient donc Zéro gaspillage en alimentaire, cosmétique, etc…

-Les risques de contamination sont quasi inexistants.

-On préserve toutes les bonnes propriétés des produits frais et  potentialise les bons nutriments ( vitamines x6 par exemple)

-On supprime les dernières traces de pesticides des jus de fruit bio avec une simple levure, des souches Kombucha (http://www.cfaitmaison.com/kombucha/kombucha-sante.html et voir https://www.lappart-des-spasmos.fr/…/kombucha-etagere-du-cr…) neutralisent aussi les métaux lourds.

-On produit probablement l’un des meilleurs probiotique au monde.

-On améliore la bio disponibilité des aliments par une véritable « pré-digestion » fermentaire qui permet aussi, dans le cas de fermentations complexes (kombucha) la désincarcération de molécules aussi intéressantes que l’apigénine ( molécule anti cancer extrait  de la camomille, ou du brocolis) et de bien d’autres, extraites d’autres fruits ou plantes, ayant aussi des noms bien sympathiques pour celui qui s’intéresse à la lutte contre le cancer….

-La distribution possible sous forme de mousse améliore la saveur mais aussi la galénique en renforçant l’efficacité des applications cutanées, capillaires, buccales, sublinguales ou rectales… Au passage, on court-circuite le foie…

Comme la fermentation produit aussi des protéines très assimilables (sous la formes d’acides aminés, à partir de céréales et légumineux) on peut envisager de  révolutionner l’alimentations des culturistes, sportifs de haut niveau, ou des Vegans en  fabriquant des compléments alimentaires hyper protéinés (qui n’abiment pas les reins).

On peut aussi cuire après distribution et fabriquer des pseudo cookies.

D’autres études de marchés intéressants portent sur des shampoings ou mousses coiffantes, des crèmes cosmétiques ou thérapeutiques, des compléments alimentaires bio, naturels et vivants, ayant tous d’incroyables propriétés, tout comme des insecticides, dentifrices et déodorants parfaitement bio, naturels et efficaces, comme le seront aussi les vaccins ou remèdes pour animaux de tous poils et plumes élevés en batterie.

Dans le domaine des boissons, bières, kefir et kombucha sont tout simplement incroyables en saveur quand fabriquées dans ce récipient.

Si la fermentation du produit conditionné n’était pas souhaitable, il est bien sur possible de propulser avec les gaz habituellement usités en aérosol, ou d’isoler le produit du propulseur par une poche interne, poche dans laquelle on placera le produit, ou le propulseur. Propulseur qui pourra aussi être obtenu par fermentation, si souhaité.

Pour terminer cette présentation qui pourrait être bien plus longue encore, et bientôt concerner aussi le domaine de l’énergie, dès lors qu’une bactérie méthanogène et quelques déchets ménagers permettront de produire du méthane, voir de l’hydrogène,  je vous présente encore une dernière et originale application.

Un tirage au vide préalable transforme ce récipient en véritable aspirateur sécurisé, apte à effectuer des prélèvements, de gaz, liquide ou matière, et à les transporter sereinement jusqu’au laboratoire.

Histoire à suivre donc…..

 

Rollup_INDE_anglais bio 2018